« Première en France : des bus autorisés à rouler sur la bande d'arrêt d'urgence d'une autoroute | Accueil | Feu vert au contournement autoroutier de Strasbourg »

Commentaires

md

Sur la question du transport de marchandises, les déclarations concernant le transport ferroviaire et le transport fluvial restent toutefois très évasives.

Il reste encore à plancher sur les solutions (d'abord politiques et réglementaires puis techniques) qui permettront effectivement de transférer sur des convois ferroviaires ou sur des barges fluviales l'ensemble de ces poids-lourds en transit.

Par ailleurs, il sera nécessaire de songer au financement de telles mesures, tant pour l'investissement que pour l'exploitation de ces "nouveaux" réseaux.

Un sujet à suivre, sans aucun doute, mais des débouchés à court terme sont-ils vraiment envisageables ?
- Quid de l'acceptabilité par les transporteurs ?
- Quel est le poids et le rôle du lobby routier ?
- Quelles seront les mesures réglementaires qui permettront une telle réforme et à quelle échéance seront-elles prises ?

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Un blog

A propos des commentaires

  • Les commentaires sont modérés. Ils apparaîtront dès qu'ils auront été validés par les auteurs.

    La rédaction du "Moniteur" se réserve le droit de publier certains commentaires dans l'hebdomadaire.

www.lemoniteur.fr on Facebook
www.lemoniteur.fr on Facebook