« Paris commence à installer ses vélos en libre service | Accueil | Marquage gratuit des vélos parisiens »

Commentaires

Alain Caraco

On ne va certes pas bouder notre plaisir devant un tel exploit. Cependant, la qualité du service est au moins aussi importante que la vitesse.

C'est autant le cadencement (toutes les heures de 6 heures à 22 heures et toutes les demi-heures en heure de pointe) que la vitesse (300 km/h, souvent limitée à 270 km/h en raison de la densité du trafic) qui fait le succès du TGV Paris-Lyon.

Le vrai exploit du moment, c'est donc la convention TER Rhône-Alpes / SNCF, qui prévoit d'offrir une alternative crédible à l'automobile pour les déplacements régionaux, en cadençant les TER à l'heure, voir à la demi-heure.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Un blog

A propos des commentaires

  • Les commentaires sont modérés. Ils apparaîtront dès qu'ils auront été validés par les auteurs.

    La rédaction du "Moniteur" se réserve le droit de publier certains commentaires dans l'hebdomadaire.

www.lemoniteur.fr on Facebook
www.lemoniteur.fr on Facebook