« Déclaration d'utilité publique pour le tronçon TGV Angoulême-Bordeaux | Accueil | LGV Bordeaux-Espagne : le débat public sera ouvert fin août »

Commentaires

jamal

On parle de partenariat public privé pour construire ce projet.Mais une concession n'est pas un contrat de partenariat.Il faudrait être précis sur les termes .

Eric

Bonjour, Dans votre article vous parlez d'une liaison entre les aéroports d'Orly et CDG, mais pourquoi écrivez-vous que cette navette sera au départ de la gare de l'est ? Ne devrait-elle pas être au départ de chacune des 2 destinations à relier ? Cdlt

Simon

La construction de cette liaison est une bonne chose pour l'Ile de France. Mais elle devrait etre ouverte à tous (accés grace au carte de transport), avec des trains à grande capacité (2 étage), et eventuellement un supplement pour ce qui veulent enregistrer leurs bagages.
On pourrait meme etendre ce genre de liason à d'autre grands pôle (Marne la Vallée-TGV, Orly, Massy, Mantes la Jolies).

Thomas

Qui payera 12€ de plus pour seulement 10mn de gagnees?

ER

Il faut également prévoir une desserte directe des aérogares et non pas l'absurdité actuelle de la prétendue garde "CDG 1" qui impose en réalité de prendre une navette supplémentaire pour accéder à l'aérogare. Rupture de charge, délai supplémentaire, vraiment la desserte de ce grand aéroport européen reste archaïque et la durée réelle est plus proche d'une heure que de 30 minutes...

VF

Qu'en est-il des habitants qui tous les jours prennent le RER B et mettent 30mn pour atteindre GAre du Nord? La ligne B sera-t-elle maintenue ? En investissant dans "CDG express", la SNCF n'abandonnera-t-elle pas l'entretien du RER B ? Dans l'affirmative, nous, utilisateurs, seront encore pénalisés !!!
Le "CDG express" sera-t-il accessible aus porteurs de carte orange ?
Pourquoi n'avoir pas choisi d'améliorer la ligne B?

SCHAMPION Olivier

Bonjour,

En lisant l'article sur le CDG Express, je suis surpris par le prix du billet annoncé. 15 à 20 €, c'est beaucoup trop pour être attractif, même par rapport à un taxi. Certes, le trajet sera plus rapide, mais ce qui motive les voyageurs, c'est plus souvent le prix. Or, dans un taxi, on peut voyager à 4, et donc diviser le coût par 4. Ce même trajet avec la navette ferroviaire coûterait alors 60 à 80€ pour ce groupe de 4 personnes.
Je trouve cela vraiment dommage. L'idée de cette navette depuis la gare de l'Est est vraiment formidable. Si on veut développer davantage le ferroviaire en France, je pense qu'il faudrait revoir de manière générale la tarification. Elle doit s'adapter davantage au coût du déplacement en voiture de façon à rendre le train (quel qu'il soit, TGV, grandes lignes, TER, RER...) plus compétitif qu'un mode de déplacement individuel et plus polluant.

Merci de votre attention

Michel Chretien

Il est temps de réaliser un tel investissement qui - avec 10 à 20 ans de retard - permettra à Paris d'offrir des services comparables aux voyageurs arrivant à Kuala Lumpur ou Singapour.
Dans la foulée, pourquoi ne pas donner la concession de l'aéroport CDG (en particulier CDG 1) à n'importe quelle entreprise asiatique ... qui fera de cet équipement une "vitrine" de la France ainsi qu'un investissement commercial rentable ... au lieu d'être le semi-bidonville qu'il est aujourd'hui.
MC

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Un blog

A propos des commentaires

  • Les commentaires sont modérés. Ils apparaîtront dès qu'ils auront été validés par les auteurs.

    La rédaction du "Moniteur" se réserve le droit de publier certains commentaires dans l'hebdomadaire.

www.lemoniteur.fr on Facebook
www.lemoniteur.fr on Facebook