« "Je suis urbaniste"... | Accueil | "Urbanisme", une revue en danger? »

jeudi 12 juillet 2012

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d83451c8b869e201761664c808970c

Voici les sites qui parlent de "Lettre à une jeune architecte"... :

Commentaires

Le post de Jean-Christophe Masson est mémorable, il restera je crois dans les mémoires de la médiocrité architecturale du 21ème siècle.
Je ne m'en étonne en fait que très peu, il est finalement un peu à l'image de son architecture vulgaire et m'as-tu vu!
A l'image également de la French Touch et ses sinistres contributions à la scène architecturale française.

A Masson,
pour résumer donc:
"In Process" que des plans
"L'Annuel" que des photos
et "Usages" que des dessins (d'après photos avec des couleurs moches)
...
un peu compartimenté non?
Les 3 en même temps, c'est plus dur...

masson écrit aussi bien qu'il dessine...
on a envie de lui corriger ses textes autant que ses projets...

Aller de l'avant en regardant en arrière c'est pas mal aussi.
Pour le reste,
VULGAIRE ET CREUX
sont deux termes qui te conviennent assez bien.

SAM,
va donc voir "In Process" aux Éditions de la French Touch: que des plans et pas de photos ! "L'Annuel" ce sont des photos, "In Process" ce sont des plans. Tu peux aussi lire "Usages" (mêmes éditions ...) un ouvrage sur l'espace public ou il n'y a que des dessins. Mais si tu as envie de te lancer dans l'édition en plus de ton métier d'architecte, de l'enseignement et du reste ... comme dirait Cécile Duflot récemment: "Viens mon lapin !".

Gahinet,
"La situation de l'enseignement n'incline pas à la joie" ... et alors ?
"La qualité du recrutement" ? Demande à Emmanuelle Colboc qui était présidente du jury national cette année ... Tu l'as connais bien il me semble ? Sache que je ne m'énerve en rien contre des "ennemies". C'est sain d'en avoir et je m'en réjouis. Je ne vais pas débattre avec toi par internet des "néo-modernes" car livrer bataille c'est effectivement ce que je fais au quotidien contre un certain conservatisme ambiant.

Les Furtifs,

Art,
je ne sais quoi dire ! Connaissant la sentence originale (un qui la tiens, deux qui la nique !) il vaudrait mieux que je ne te croise pas prochainement. Mais aucun risque pour toi, on ne se connait pas.

Couart,
Aucune aigreure et encore moins d'opportunisme ! Si il y en a qui mettent les mains dans le cambouis c'est plutôt nous. Alors svp comme dirait Terminator: " Va chier sac à merde !"

Soixante Huit,
signe plutôt "Deux mille trente", ça fait en avance sur son temps !
Rappelle toi les Vikings, Mister BIG, et tout le reste... Pour revenir à l'origine de ma réaction, se lamenter et dénoncer plutôt que faire et proposer, c'est exactement la différence qu'il y a entre un C.L. signant "Lettre à une jeune architecte" et un BIG !
Il faut aller de l'avant et ne pas trop regarder en arrière ... ça ralentit !



L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Un blog

Détours d'architecture

  • Sur ce blog...

    L'architecture ne se limite pas à elle-même : toute discipline se définit par son centre et par ses contiguïtés.

    Forts de ces convictions, les journalistes de la rubrique "architecture" du Moniteur vous font partager ici quelques-unes de leurs lectures, de leurs découvertes, de leurs rencontres et de leurs étonnements...
  • Derrière ce blog...

    Architecte et journaliste, Jacques-Franck Degioanni est chef de rubrique "architecture" au Moniteur, service "Architecture et urbanisme".

A propos des commentaires

  • Les commentaires sont modérés. Ils apparaîtront dès qu'ils auront été validés par les auteurs.

    La rédaction du "Moniteur" se réserve le droit de publier certains commentaires dans l'hebdomadaire.

www.lemoniteur.fr on Facebook
www.lemoniteur.fr on Facebook