« Les Rencontres de Ramau | Accueil | W., le retour »

mercredi 16 mai 2012

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d83451c8b869e20168eb8b567c970c

Voici les sites qui parlent de C'est (encore) de la faute aux archis! :

Commentaires

Une étude canadienne rendait responsable un champ d'éoliennes de la disparition de chauve-souris et par conséquence la destruction des récoltes par les rongeurs n'ayant plus de prédateurs!
Plus d'hirondelle ? En dehors de la météo , quel sera l'effet 'papillon'?
Ah science sans conscience !
Allez plutôt voir du côté des ingénieux , des normes, des assassins de la poésie urbaine !
Nettoyons l'architecture des rejetons des écoles d'ingénierie, reprenons le pouvoir sur ces calculateurs industrieux et de tous leurs ratios!
Les hirondelles s'étaient juste l'annonce du printemps et le bonheur à venir
Une paille quoi ! Pas de quoi remettre en cause leurs poutres ?

Encore et toujours...(C'est ce qu'il fait leur "mythe").

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Un blog

Détours d'architecture

  • Sur ce blog...

    L'architecture ne se limite pas à elle-même : toute discipline se définit par son centre et par ses contiguïtés.

    Forts de ces convictions, les journalistes de la rubrique "architecture" du Moniteur vous font partager ici quelques-unes de leurs lectures, de leurs découvertes, de leurs rencontres et de leurs étonnements...
  • Derrière ce blog...

    Architecte et journaliste, Jacques-Franck Degioanni est chef de rubrique "architecture" au Moniteur, service "Architecture et urbanisme".

A propos des commentaires

  • Les commentaires sont modérés. Ils apparaîtront dès qu'ils auront été validés par les auteurs.

    La rédaction du "Moniteur" se réserve le droit de publier certains commentaires dans l'hebdomadaire.

www.lemoniteur.fr on Facebook
www.lemoniteur.fr on Facebook