« Le pied! | Accueil | Beautiful Buildings Club »

mardi 16 décembre 2008

Commentaires

Je suis allé voir la nouvelle exposition de l’artiste Milène Guermont « Mémoires sensibles ! » aux archives nationales qui accueillent pour la première fois dans leur musée, des œuvres contemporaines.
On voyage au bord de la mer, dans l’espace, ou encore dans l’histoire du musée des archives autour de ses œuvres dans un décor aux allures de château de Versailles.
On nous invite à toucher les œuvres pour produire un son qui diffère selon la personne qui les effleure.
La poésie et la légèreté qui est donné à ce béton dit « polysensoriel » trouve sa place au sein des murs du palais Soubise au 60 rue des francs bourgeois.
L’exposition dure jusqu’au 2 juillet, j’ai adoré profitez-en !

Une artiste contemporaine qui ne néglige ni l'esthétique ni le concept..ENFIN!
Avis aux amateurs ou bien simplement aux curieux, une visite à l’abbaye aux Dames de Caen s'impose afin de découvrir sa derniére exposition « Impression Soleil Touchant ».

Ben alors ? le son du béton ou le ton du béson ?
le bon du séton , qu'en dira-t-on !!!!!
Maurice Lèce ( béton )

Cher Patrick, je vous ai répondu par ailleurs, sur un autre forum..
Vous étiez donc à NYC ?
Nous nous sommes donc croisés..
Et vous oserez dire que les boules fonctionnaient ???
Allons !
Soit "son amour" vous a rendu aveugle, sourd et a altèré vos sensations, soit vous êtes un menteur à la complaisance généreuse !
Je ne parle pas de Miami, car je n'y étais pas, (étrange d'ailleurs que le hasard ait poussé votre présence dans ces deux villes si éloignées à plusieurs mois d'intervalle) peut-être que l'oeuvre de miss Guermont marchait bien là-bas, mais pour New York, je vous en prie, cessez-là,car une soixantaine de témoins présents au New Art Center vous reconnecteront, si ce n'est avec avec le béton, avec la vérité !

Chère Gaelle,
Vous ne faites pas vibrer MON AMOUR… il faut s’armer de patience… il faut s’arrêter, prendre le temps de regarder, d’écouter… peut-être n’émettez-vous pas assez d’ondes positives!

J’ai découvert le travail de Milène Guermont en décembre dernier durant ART BASEL à Miami. J’ai été tout de suite sidéré par la force de sa création. En Floride, j’ai touché les boules de son béton polysensoriel. Elles étaient placées au milieu de milliers de parpaings qui tapissaient les murs. Au cœur de son œuvre MON AMOUR, peu de lumière, beaucoup de poussières et 3 boules de béton… en effleurant la première, je l’ai faite vibrer. En caressant la deuxième, je l’ai éclairée. Et en touchant la troisième, j’ai fait battre « son » cœur…
Milène Guermont est, à mon sens, l’une de nos plus grandes artistes.
N’ayant pu la rencontrer en Floride, je me suis rendu au vernissage à Time Square le mois dernier pour revivre MON AMOUR et découvrir sa nouvelle œuvre RENAISSANCE.
J’ai touché la boule de béton et elle s’est mise de nouveau à vibrer…
J’ai pu rencontrer l’artiste le soir de ce vernissage. Elle est brillante. Après avoir interagi avec son béton, j’ai beaucoup aimé découvrir des éléments de sa démarche, démarche qu’elle sait formaliser et partager avec le plus grand nombre. La haute technicité de ses créations s’éclipse au profit de son message et des émotions induites. Milène, merci.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Un blog

Détours d'architecture

  • Sur ce blog...

    L'architecture ne se limite pas à elle-même : toute discipline se définit par son centre et par ses contiguïtés.

    Forts de ces convictions, les journalistes de la rubrique "architecture" du Moniteur vous font partager ici quelques-unes de leurs lectures, de leurs découvertes, de leurs rencontres et de leurs étonnements...
  • Derrière ce blog...

    Architecte et journaliste, Jacques-Franck Degioanni est chef de rubrique "architecture" au Moniteur, service "Architecture et urbanisme".

A propos des commentaires

  • Les commentaires sont modérés. Ils apparaîtront dès qu'ils auront été validés par les auteurs.

    La rédaction du "Moniteur" se réserve le droit de publier certains commentaires dans l'hebdomadaire.

www.lemoniteur.fr on Facebook
www.lemoniteur.fr on Facebook